Banniere la force syndicale

.

Mon employeur veut me muter dans un autre établissement. J’ai refusé alors que mon contrat de travail contient une clause de mobilité. Puis-je être licencié ?.

Réponse: Oui. La mutation d’un salarié en application d’une clause de mobilité ne constitue pas une modification du contrat de travail, même si le nouveau lieu de travail est éloigné du précédent. En revanche, la mutation doit se faire dans la zone géographique d’application. À cette condition, il s’agit d’un simple changement des conditions de travail décidé par l’employeur. Ce refus privera également le salarié de son indemnité compensatrice de préavis.

 

OUI (6)

100%

NON (0)

0%

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau